Faut-il acheter du carrelage pleine masse ?

De nombreux clients viennent nous voir en exigeant un carrelage pleine masse. Souvent parce que leur beau frère qui travaille dans le bâtiment leur a conseillé de ne prendre que ça. Ou parce qu’ils ont lu un forum sur internet. Ou parce qu’un vendeur de rêves a voulu leur faire croire que ses carreaux étaient pleine masse ou qu’ils étaient de meilleure qualité parce que pleine masse.

 

Les différents types de carreaux

Pour résumer les carreaux sont constitués de deux parties : le biscuit (le corps du carreau qui représente environ 95% de son épaisseur), et sa couche de surface (qui peut être émaillée ou non).

Dans la plupart des cas vous rencontrerez ces 4 types de carreaux (liste non exhaustive) :

Carrelage (grès) pâte rouge : vous le reconnaissez à la couleur rouge du biscuit sur le côté

Carrelage (grès cérame) pâte blanche : biscuit blanc et couche de surface/d’émail.

Carrelage (grès cérame) pleine masse : il n’a pas de couche d’émail et la couche de surface et le biscuit ne font qu’un. Tout est constitué de la même matière. En cas d’éclat, la couleur qui apparaîtra sera identique.

Carrelage (grès cérame) teinté dans la masse ou coloré dans la masse : une couche de surface/d’email+un biscuit dont la teinte est similaire à la couche d’émail. En cas d’éclat, la couleur qui apparaîtra sous l’émail sera comparable et ne choquera pas. C’est comme un carrelage pleine masse sur lequel on a ajouté une couche d’émail.

 

En règle générale, vous avez 99% de chances qu’un pleine masse ou un teinté dans la masse soit de meilleure qualité qu’un pâte rouge. Globalement, les pâtes rouges sont les plus économiques, mais aussi les moins qualitatifs, ce qui ne veut pas dire qu’ils ne conviennent pas à votre habitation. De nombreux promoteurs et constructeurs de maisons utilisent ces carreaux dans les biens immobiliers qu’ils revendent. Une fois posé, impossible de savoir si c’est un pâte rouge à moins de casser le carreau.

 

Mais alors, à quoi faut-il se fier ?

Si vous voulez vraiment passer des heures à choisir le carrelage de votre appartement, alors il faudra éplucher les normes de résistance de chaque carrelage, se taper des normes ISO et un bon mal de tête. Chez Donga, nous n’avons sélectionné que des fabricants reconnus dont tous les carreaux conviennent à un usage domestique (maison, appartement). Pour un usage professionnel intensif, il faudra choisir dans les carreaux normés UPEC.

Aujourd’hui, 99,9% des fabricants européens que vous trouverez sur le marché font de même. Premier conseil : évitez les fabricants trop exotiques. Si vous ne trouvez pas votre bonheur en France, Italie, Espagne ou Portugal et leurs dizaines de milliers de références, vous êtes trop difficiles.

Si le carrelage est prévu pour un usage extérieur, ne choisissez que des carreaux grès cérame. Le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) préconise de ne pas poser plus grand que du 45×45 en extérieur. En pratique, la plupart des carreleurs accepteront de poser jusqu’à 60×60 voir 20×100. Deuxième conseil : pour l’extérieur, grès cérame et surface limitée.

Bien souvent, même les professionnels confondent, volontairement ou non, pleine masse et teinté/coloré dans la masse. Alors, teinté dans la masse ou pleine masse ? Ça n’a aucune importance, choisissez ce qui vous plaît. Vous ne verrez quasi jamais la différence. Et même en cas d’éclat, la différence de teinte minime sera de toute façon effacée par les coups de serpillère qui laisseront des poussières dans l’éclat.

Je peux aussi vous trouver des teintés dans la masse de meilleure qualité que des pleine masse. Pour illustrer mes propos, un mur en béton crépi en gris serait considéré comme teinté dans la masse, tandis qu’un mur en terre cuite sans finition serait considéré comme pleine masse. Lequel est le plus costaud ?

 

U4P4 = pleine masse ?

Autre légende souvent entendue : « Je voudrais un carrelage normé U4P4 (ou UPEC) parce que je veux du pleine masse ! » Faux ! Pour mieux comprendre ce qui suit, lisez notre article sur la norme UPEC.

Des tas de carreaux classés U4P4 ne sont pas pleine masse. Ce qui ne veut pas dire qu’un pleine masse ne sera pas normé U4P4. Ce sont juste deux choses différentes. Les normes UPEC garantissent qu’un carreau a telle ou telle type de résistance. Évidemment, un U4P4 est un carrelage de grande qualité qui est la plupart du temps utilisé dans les industries mais ce n’est absolument pas nécessaire d’avoir ce type de carreau chez soi.

Classement minimum des carrelages dans une habitation : Carrelage d’un séjour : U2S P2 E1 C0 / Carrelage d’une chambre : U2 P2 E1 C0 / Carrelage d’une cuisine : U3 P2 E2 C2 / Carrelage d’une salle de bains : U2 P2 E3 C1 / Carrelage extérieur : U3 P3 E3 C2

Ce classement est fourni par le CSTB a titre indicatif. Certains carrelages ne sont pas normés UPEC et peuvent être de meilleure qualité que des UPEC. C’est juste que le fabricant ne leur a pas fait passer le test.

 

Classement PEI

Si le carrelage n’a pas de classement UPEC, vous pouvez vous fier au PEI. Tous les fabricants fournissent ce classement. Pour faire court :

PEI V = U3s

PEI IV = U3

PEI III = U2s

PEI II = U2

 

Au final, que dois-je choisir ?

  1. Choisissez le carrelage qui vous plait le plus en surface.
  2. Demandez à votre revendeur si ce carrelage convient pour l’utilisation finale. Si c’est pour une habitation classique, pas trop de souci à se faire. Écoutez avec discernement les oiseaux de mauvaises augures qui veulent vous faire investir dans un carrelage haute résistance pour rien. Si c’est pour un usage industriel, fiez-vous aux normes UPEC.
  3. Si vous hésitez entre deux carrelages qui rentrent dans votre budget, alors comparez leur qualité avec les éléments donnés dans cet article.
  4. En cas de doutes, demandez-nous, on est là pour ça.

 

Bonnes recherches sur Donga !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *